les bons gestes pour protéger l'eau

En été, j'adopte plus que jamais les bons gestes pour protéger l'eau

Le réchauffement climatique impacte les ressources naturelles en eau. Leur quantité peut devenir insuffisante pour satisfaire l’ensemble des usages nécessaires à l’activité humaine qu'ils soient agricoles, industriels ou domestiques. La bonne nouvelle, c'est que nous pouvons tous agir pour préserver notre ressource en eau. 

 

Lutter contre le gaspillage

Il y a de bons réflexes à adopter ! Participez à la préservation de la ressource en eau en pensant par exemple aux « stop-douches », mitigeurs thermostatiques, chasses d’eau économiques, systèmes de récupération d’eau de pluie, etc. Tout cela dans le but de maîtriser sa consommation.

Plombier

Voici quelques conseils :

  • Arroser « à la fraîche » pour économiser 6 litres d'eau par m2 arrosé et pensez à faire le plein d'eau de pluie pour les plantes ou le jardin. Laver sa voiture en station de lavage et pas à domicile.
  • Chasser les fuites d’eau : Il faut savoir qu’un robinet qui goutte fait perdre 35 000 litres d’eau par an et  une fuite de chasse d’eau fait perdre 220 000 litres d’eau par an.
  • Prendre une douche en 5 minutes (50 litres) et oublier le bain (150 litres) fait faire une économie de 100 litres d’eau à chaque douche !
  • Couper l’eau quand vous faites la vaisselle, vous vous lavez les mains, brossez les dents ou bien rasez.

  • Poser un mousseur sur ses robinets et un mécanisme WC à double commande pour faire une économie de 35 000 litres d’eau par an.
  • Choisir des appareils électroménagers peu gourmands en eau. Privilégiez un lave-linge ou un lave-vaisselle classe A à ne faire tourner qu’en charge complète pour économiser 35 à 60 litres d’eau par lavage.

 

Éviter de polluer !

Il est tout aussi important d’adopter les bons gestes au quotidien pour éviter de dégrader ces mêmes ressources naturelles en eau, et plus globalement notre environnement.

Pollution
  • Mettre tous ses détritus à la poubelle (restes alimentaires, masques, lingettes, litière...). 
  • Halte aux mégots dans les caniveaux ou jetés sur la plage ! 1 mégot = 500 litres d’eau polluée.
  • Ne rien jeter dans l'évier ou les toilettes. Huiles de vidange ou ménagères, peintures, solvants… doivent être amenés en déchetterie. Les lingettes perturbent également la dépollution des eaux usées et les médicaments doivent être retournés en pharmacie s’ils ne sont pas utilisés.
  • Réduire les doses de détergents, utiliser des nettoyants ménagers biodégradables et laver sa voiture en station de lavage.
  • Évacuer les déchets de chantier à la déchetterie.

  • Utiliser des engrais, pesticides, insecticides et des désherbants biologiques dans son jardin pour ne pas polluer les rivières et les nappes phréatiques situées à proximité.