Comment sont traitées et valorisées mes eaux usées ?

L’eau issue de nos habitations ou des industries, après utilisation, a besoin d’être dépolluée, c’est-à-dire débarrassée par des procédés physiques et biologiques des matières en suspension ou des matières organiques afin de les restituer en milieu naturel, sans compromettre l’équilibre de l’environnement.

Les services publics de l'assainissement collectif et non collectif sont assurés par Eau de Toulouse Métropole.

 

Collecter, traiter et valoriser les eaux usées du territoire

Eau de Toulouse Métropole collecte et traite 76 millions de m3 d’eaux usées chaque année, issues de 2 563 km de réseaux provenant des particuliers ou des industries.

Dix-sept stations d’épuration assurent le traitement des eaux usées de la métropole, dont la station d'épuration de Ginestous-Garonne. Cette dernière, référence de l’économie circulaire, en valorisant ses ressources et en réduisant son empreinte environnementale, concentre près de 76 % des flux de pollution organique du territoire avec rejet en Garonne, les 24 % restants sont collectés par 16 autres stations de petites à moyennes importance, comme celle de l'Aussonnelle à Seilh ou celle de Castelginest, dont la plupart ont pour exutoire de plus petits cours d'eau tel l'Aussonnelle ou l'Hers Mort.

Découvrez où sont traités les effluents de votre commune.

Si vous souhaitez en savoir plus sur nos usines de traitement et de valorisation des eaux usées, vous pouvez participer à des circuits de visite.


Veiller à 360° sur le territoire, grâce au centre de pilotage intelligent ATLAS 360

Véritable concentré de technologies, le centre d’hypervision ATLAS 360, pilote 24h/24 l’ensemble des équipements et ouvrages d’assainissement et pluviaux du territoire.

Il regroupe l’ensemble des équipes, des outils et des technologies numériques permettant de piloter en temps réel et différé le service. Les données issues des capteurs positionnés sur les réseaux et les usines sont analysées en continu. L’ensemble des données collectées sont restituées en temps réel aux équipes du centre ATLAS 360, qui peuvent ainsi surveiller l’exploitation minute par minute, anticiper l’impact des événements externes (épisodes orageux, pollutions, etc.) sur celle-ci, gérer et analyser les alarmes techniques, afin de proposer des scénarios d’optimisation de la gestion du réseau en cas de crise.

 

Préserver nos ressources

Pour préserver nos ressources, Eau de Toulouse métropole s’engage à :

  • Réduire l’empreinte environnementale de son activité avec l’utilisation d’équipements rejetant moins de carbone, 
  • Valoriser en biogaz les boues issues de la station d’épuration de Ginestous-Garonne afin de créer une nouvelle source d’énergie propre pour le territoire,
  • Installer sur ces usines (Ginestous Garonne, Aussonnelle et Castelginest) des panneaux photovoltaïques et ainsi produire plus d’énergie qu’elles n’en consomment,
  • Réutiliser après traitement les eaux usées pour l’arrosage ou l’irrigation,
  • Redonner au milieu naturel une eau toujours plus propre, en préservant ainsi la biodiversité.

 

L’assainissement non collectif

Pour les habitations ne pouvant être raccordées au réseau collectif de traitement des eaux usées, la solution est l’installation individuelle. Ce système d’assainissement, dit non collectif ou autonome, consiste à traiter les eaux usées domestiques sur le terrain d’habitation et ainsi préserver la qualité du milieu naturel.


Eau de Toulouse Métropole assure, par l'intermédiaire de son Service Public d'Assainissement Non Collectif (SPANC), des missions de contrôle de conception et de conformité, de réalisation et de fonctionnement des installations de son territoire.

Quelques chiffres dans la Métropole :

175 litres d'eaux usées par habitant et par jour

2563 km de réseaux de collecte des eaux usées

300 points de collecte

17 stations d'épuration