Energibio : 1ère injection de biométhane dans le réseau urbain de distribution de gaz depuis la station de dépollution de Ginestous Garonne à Toulouse

Jeudi 24 septembre 2020, la première injection de biométhane issu de la purification du biogaz produit au cours de la digestion des boues d’épuration de l’usine de dépollution des eaux usées de Ginestous-Garonne a eu lieu avec succès. Des molécules de gaz vert ont donc été injectées dans le réseau de gaz naturel public.
Le site de la station d’épuration existante de Ginestous-Garonne se dote d’une unité de méthanisation de nouvelle génération pour valoriser les boues urbaines obtenues lors de l’épuration des eaux usées et sans gêne olfactive. D’ici la fin de l’année, l’unité de méthanisation produira environ 150 000 kWh/j de biométhane. Dès 2021, la production de ce gaz vert permettra de fournir en chauffage et en eau chaude l’équivalent d’une commune de 11 000 habitants ou en carburant 230 autobus.

Plusieurs partenaires participent à la réalisation de ce projet, ommé ENERGIBIO, et accompagnent Toulouse Métropole dans sa lutte contre le changement climatique :

  • OTV, mandataire du groupement d’entreprises pour la construction de l’unité de méthanisation des boues et de valorisation du biogaz,
  • GRDF, gestionnaire du réseau de distribution du gaz qui assure le contrôle de l’injection de biométhane,
  • Eau de Toulouse Métropole, exploitant de l’usine Ginestous-Garonne,
  • Le cabinet MERLIN, Assistant à Maitrise d’Ouvrage,
  • La Région Occitanie, l’Agence de l’Eau Adour Garonne et l’ADEME en qualité de partenaires financiers.

Ce projet, inscrit dans le cadre du Plan Zéro Odeur pour la station de dépollution de Ginestous-Garonne et dans le Plan Climat Air Energie Territorial de Toulouse Métropole, est une solution vertueuse pour le traitement et la valorisation des déchets qui participe à la transition énergétique et la lutte contre le changement climatique.